St Exupéry et Fribourg, tour de ville avec les conjoints et famille

Thursday, July 30, 2020 18:30 - 20:00 , Collège Ste-Croix, départ du tour de ville

Qu’est-ce qui a fait qu’un enfant de la région de Lyon, issu d’une famille aristocratique, né en 1900 et ayant perdu son père lorsqu’il n’avait que 4 ans, soit venu avec son frère François durant deux ans étudier à Fribourg, à la Villa St-Jean, fondé par les Pères français Marianistes ? … vous avez une heure.

C’était un peu le défi, une gageure, qu’a accepté de relever notre guide du jour, excellente et passionnante, en nous baladant entre le Collège de Ste-Croix (et sa maison Gallia, qui est le seul vestige de la Villa St-Jean) et une vue plongeante sur le lac de Pérolles au milieu du bois de Pérolles (sentier Ritter), où St-Exupéry se rendait souvent avec ses amis. C’est aussi l’instant choisi par notre guide pour nous lire un poème de St-Ex, rédigé alors qu’il avait 16 ans, suite à une déception amoureuse, probablement inspiré par cette vue splendide sur le lac.

Cette visite nous fait aussi beaucoup voyager entre Lyon et Fribourg, où St-Exupéry arrive parce que sa mère, catholique, est anxieuse que son petit Antoine (1 m 84 à 14 ans) ne s’enrôle volontairement dans l’armée pour aller combattre les Allemands, nous sommes en effet en 1914 en France et la propagande fait son chemin. C’est ainsi que St-Ex et son frère arrivent finalement à l’automne 1915 à Fribourg, peu de temps après le début des cours, pour y passer deux ans à la Villa St-Jean. Ce moment structurant pour lui (selon notre excellente guide, qui ne s’appelait pas Nathalie, mais Caroline) va laisser des traces dans ses écrits. Il ne sera pas poète, mais écrivain et aviateur. Dans Courrier Sud, son premier roman rédigé en 1928, son personnage (et lui-même) est au milieu du désert du Magreb et il parle de Fribourg, sorte de havre de paix. Puis c’est l’Argentine et l’Aéropostale, et les Etats-Unis, pour revenir en France durant l’année 1944 où St-Exupéry décède dans son avion, abattu par les Allemands, alors qu’il faisait un vol de reconnaissance pour préparer le débarquement. Sans aucun doute Caroline Souverain Cochard nous a donné envie de relire Acte Sud, Vol de Nuit ou encore le Petit Prince, qui selon elle pourrait être inspiré par son frère François, décédé quelques semaines après la fin du séjour d’Antoine de St-Exupéry à Fribourg à la fin de l’été 1917.

Hormis les belles citations du Petit Prince, voici encore celle donnée par Christian (Binggeli) à la fin de l’excursion (à méditer) : « Quand tu veux construire un bateau, ne commence pas par rassembler du bois, couper des planches et distribuer du travail, mais réveille au sein des hommes le désir de la mer grande et large. ».

La soirée s’est poursuivie au « 39 » (à l’intérieur) avec de très beaux plateaux de viande et une belle atmosphère, chaleureuse.

Les communications de notre Présidente, qui « en a pris plein la vue » avec cette visite (cf. la photo), étaient courtes : (a) vous recevrez ces prochains jours les informations pour la vente de la Moutarde de bénichon et (b) le petit-déjeuner aura lieu à l’Alphabet la semaine prochaine. Venez nombreux !

Mille mercis à notre Présidente pour cette très belle activité et à chacune et chacun d’avoir participé avec attention et enthousiasme./pp

 

Images supplémentaires


Registration

The registration deadline has passed